NOS HORAIRES

LE CABINET

NOUS CONTACTER

Accès bus : 1/3/4/5/6/8/34/A/B
Arrêt Denfert Rochereau
Accès Tram :  République ou Arrêt Flore

© 2018 par Christine Bonnet Ostéopathe D.O.

Créé par Rosalie Andriantavy avec Wix.com

  • White Pinterest Icon
  • White Facebook Icon
Rechercher
  • Christine Bonnet

Mon bébé a la tête plate. Que dois-je faire?

Mis à jour : févr 17

Voilà une question récurrente pour les parents.


L'arrivée de bébé est toujours source de nouvelles questions, celle de la tête plate est aujourd'hui très fréquente.

Il est, en effet, important de s'y arrêter.

Il existe différentes formes de tête: certaines sont des variations de la normale et d'autres sont véritablement pathologiques appelées les craniosténoses (maladie des os du crâne).

Je pourrai vous renseigner plus précisément sur ces maladies si vous souhaitez. N'hésitez pas à me contacter pour un diagnostic ostéopathique.




Nous parlerons ici des déformations fonctionnelles ou positionnelles plus souvent dénommées plagiocéphalies fonctionnelles ou plagiocéphalies parallèles ou encore parfois platycéphlalie.

Ces déformations de la boîte crânienne ne proviennent pas d'un problème du cerveau. Ces déformations proviennent d'un appui prolongé toujours du même coté de la tête.

Cet appui prolongé peut être du à différentes causes: Position de préférence, torticolis, fracture de clavicule...

L'important est de prendre ces postures en considération dès la naissance et d'aider votre bébé à se positionner au mieux afin de limiter ses déformations. L'ostéopathie peut aider votre bébé.


Lors de la grossesse et notamment au dernier trimestre il y a beaucoup moins de place et le bébé se positionne comme il peut dans son environnement. Il peut parfois reposer sur le bassin de sa maman, d'un côté ou d'un autre, ou alors s'engager tôt dans le bassin et être contraint.

Lors de l'accouchement, le passage dans le bassin est plus ou moins simple et a des retentissements sur le corps du nouveau-né.

Ceci engendre des positions plus ou moins gênantes chez


le nourrisson que nous retrouverons dans son corps, dans ses tissus dès les premiers instants et pourront perdurer dans les mois suivant la naissance.

Lorsqu'une position de préférence est prise par le bébé lui sera de plus en plus confortable. Par conséquence, son crâne (élément le plus lourd du corps d'un bébé) va s'aplatir petit à petit.

Il en est de même lorsqu'il y a un torticolis avéré.

Il est donc important et nécessaire de consulter un bon ostéopathe dès la naissance pour aider le nouveau né à déplier ses tissus et à l'équilibrer suite à l'accouchement. Plus cela est pris en charge tôt plus il est facile pour le nouveau-né de se trouver à l'aise dans son corps et donc dans toutes ses postures. Il pourra ainsi grandir et apprendre à bouger au fil des mois dans une motricité libre qui fera l'objet d'autres articles.

15 vues